Interview de Miguel Angel DE MARTRIN, apprenant TECH 3.0

Miguel Angel DE MARTRIN est apprenant chez LOGIC - Académie des Télécoms®, suivant la formation Technicien 3.0 depuis le 12 Juin 2017. Âgé de 22 ans, ce jeune colombien nous raconte son parcours et sa formation chez nous...

« En 2013, je suis arrivé en France, en Ardèche où j’ai repris ma scolarité au collège. Quand je suis arrivé, je ne parlais pas la langue, ce qui rend les choses parfois difficiles. En seconde je me suis rendu compte que je n’étais pas fait pour la scolarité [NDLR : qui lui était proposée par les voies traditionnelles]  et j’ai choisi de prendre le chemin de la professionnalisation.

Par le biais d’un service civique, j’ai pu travailler en tant que tailleur et monteur de pierres sèches puis je me suis dirigé vers la maçonnerie. J’ai ensuite suivi une formation de remise à niveau de français ce qui m’a permis de décrocher un stage en vente au sein de l’entreprise Connexion. Je me suis alors dit que je voulais travailler dans la vente. Mais malheureusement j’ai eu du mal à trouver un employeur.

Grâce à la mission locale et à son dispositif Garantie Jeune, j’ai fini par trouver une offre de ENGIE.  Je me suis alors dit qu’une formation pour un emploi était une belle opportunité. Aujourd’hui je sais que je vais me plaire dans le Télécom. »

Comment s’est passé ton recrutement ?

« Après avoir répondu à l’offre d’ENGIE, j’ai été convoqué par LOGIC pour une réunion d’information générale. J’ai ensuite dû passer des tests manuels et techniques, et sur informatique. L’idée était de voir comment on réagissait face aux outils. Ces tests étaient assez difficiles pour moi car je ne connaissais rien au métier. Mais le plus important, je pense, était de montrer ma détermination. »

Et ta rencontre avec ton entreprise d’accueil ?

« Lors de l’entretien au centre de formation, j'ai pu rencontrer un recruteur de chez ENGIE Inéo. Suite à cet entretien, j’ai été convoqué chez ENGIE Inéo avec deux autres apprenants de LOGIC. On a commencé par visiter l’entreprise située à Lyon, puis nous avons rencontré les personnes en charge du bureau d’études. ENGIE Inéo a souhaité nous faire comprendre le fonctionnement du bureau d’études avant que nous commencions les missions sur le terrain, dans le but d’améliorer la communication entre les équipes. J’ai trouvé très intéressant de voir le fonctionnement d’un bureau d’études et je peux vous dire que ce n’est pas un métier facile. »

Cela t’a-t-il donné envie de devenir chargé d’études plus tard ?

« Pas vraiment. Pour le moment c’est plutôt le chantier qui m’intéresse. J’ai hâte que mon stage commence pour enfin découvrir le métier de technicien sur le terrain. Et puis je dois dire que l’idée de rester derrière un ordinateur ne m’attire pas. Je préfère me tourner vers un métier avec de la mobilité. »

Un mot sur ta formation ?

« En ce qui concerne l’entreprise, les équipes sur place ont su nous intégrer. L’ambiance est sympa, ce qui, pour moi, est important. Concernant la formation, je trouve qu’elle est agréable à suivre. Les collègues sont sympas et les formateurs ne nous traitent pas comme des enfants. Ils répètent souvent que c’est une « formation pour adultes » et ça se ressent dans leur manière de nous former. »

Catégories : Non classé

Articles similaires

Non classé

Formations pour la Région Auvergne – Rhône-Alpes

Titulaire d’un appel d’offre de la Région Auvergne – Rhône-Alpes, l’Académie des Télécoms® dispensera deux formations en collaboration avec l’AFPA Isère. Le 24 septembre, dans les locaux de l’Académie des Télécoms® à SAINT-ETIENNE, a débuté Lire la suite…

Non classé

Pendant ce temps en Polynésie Française…

15 jeunes recrues du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA) de Polynésie Française ont démarré une double formation dispensée par l’équipe de l’Académie des Télécoms® sur le site de la PAPENOO. Du 31 juillet au Lire la suite…

Non classé

Focus Entreprise

FOCUS sur Engie Inéo InfracomLors de leur formation chez nous, les apprenants effectuent des stages au sein de d’entreprises partenaires de l’académie des télécom. Dans son interview, Miguel DE MARTRIN (cf. interview) nous a raconté Lire la suite…